La composition du gouvernement

CREDITS : journal LeMonde.fr du 17 mai 2017

Le secrétaire général de l’Elysée, Alexis Kohler, a annoncé mercredi 17 mai la composition du gouvernement d’Edouard Philippe. Strictement paritaire, le gouvernement a 54,6 ans de moyenne d’âge. Trois personnalités du MoDem ont été nommées, deux des Républicains, quatre du Parti socialiste et deux du Parti radical de gauche.

Quatre secrétaires d’Etat ont aussi été nommés :



Nomination du Premier ministre

Edouard Philippe, député-maire du Havre. Ex-Rocardien, membre du parti Les Républicains

Conformément à l'article 8 al. 1 de la Constitution, le président de la République nomme le Premier ministre. Il s'agit en l'occurrence d'Edouard PHILIPPE. Le président et le chef de gouvernement devront ensuite envisager la composition du premier gouvernement du quinquennat. Un décret présidentiel sera également pris en ce sens, contresigné cette fois par le nouveau Premier ministre. 

La passation de pouvoir, Emmanuel Macron officiellement installé dans ses fonctions présidentielles

Le 8e président de la Ve République, Emmanuel Macron, raccompagnant son prédécesseur, François Hollande

Revivez la journée du 14 mai, étape par étape (document France Bleu)

 

Emmanuel Macron élu 8e président de la Ve République

Emmanuel Macron, montage non officiel, crédits Obs/AFP

Les résultats définitifs du second tour

  • Emmanuel Macron : 66,06% (20,7 millions de voix)
  • Marine Le Pen : 33,94% (10,6 millions de voix)
  • Participation : 74,62%
  • Abstention : 25,38%
  • Bulletins blancs : 8,49% (des votants)
  • Bulletins nuls : 3% (des votants)

Malgré l'écrasante victoire d'Emmanuel Macron, notons le score historique du Front National ainsi que les forts taux d'abstention, de votes blancs et de bulletins nuls, lesquels, sans remettre en cause la légitimité du vainqueur, démontrent la fracture (ou les fractures) politique(s) qui divise(nt) profondément le pays.

Voir la CARTOGRAPHIE des votes Macron/Le Pen (source Le Monde)

Les résultats définitifs (France/Départements/Communes) (source ministère de l'intérieur)

L'élection présidentielle achevée, restent les élections législatives des 11 & 18 juin prochains, qui, plus que jamais, font figure de 3e et 4e tours, au sort bien indécis. En effet, selon un sondage diffusé au soir du 7 mai, 61 % des Français souhaitent qu'Emmanuel Macron ne dispose pas d'une majorité absolue des sièges à l'Assemblée nationale. L'hypothèse d'une cohabitation ainsi que celle de la formation d'un gouvernement de coalition ne sont donc pas à écarter.

Enfin pour connaître davantage notre futur président, TF1 diffuse ce 8 mai à 21 h un documentaire relatant la campagne du candidat d'En Marche, lequel sera officiellement installé dans ses nouvelles fonctions, le dimanche 14 mai.

Le blog sur les programmes présidentiels

Correction colle n° 2 2016-2017

Voici une proposition de correction entièrement rédigée à l'adresse des étudiants de 1e année.

Une de la presse régionale faisant état du vote massif du peuple français en faveur de la Constitution de 1958 (Ve République)

 

Avant-propos

 

Ce site est un support de cours dispensé à la Faculté de droit de Nancy à Epinal afin de rendre plus interactif l'apprentissage des institutions de la Ve République. De fait, il est accessible à tous et gratuit.

Pour comprendre la philosophie de ce labeur, je reprendrai la préconisation du grand savant que fut Jean Rostand, lorsque celui rendit hommage à Edouard Herriot à l'occasion de son intronisation à l'Académie française, laquelle résume parfaitement la tâche honorable de tout pédagogue, de l'instituteur de maternelle à l'universitaire :

 

"Dans l’enseignement qu’on distribuera aux jeunes citoyens, s’interdire toute pensée confessionnelle ou philosophique, former les esprits sans les conformer, les enrichir sans les endoctriner, les armer sans les enrôler, leur communiquer une force dont ils puissent faire leur force, les séduire au vrai pour les amener à leur propre vérité, leur donner le meilleur de soi sans attendre ce salaire qu’est la ressemblance".

C'est dans cet esprit que ce site a été créé, quant à la forme, elle m'est toute personnelle. Elle se résume à cette maxime : "faire les choses sérieusement, sans se prendre au sérieux". Aussi ai-je pris quelques libertés de ton et d'expression que m'autorise le statut d'enseignant-chercheur, lui même consacré par le Conseil constitutionnel. C'est ainsi forte de cette liberté constitutionnelle qui m'est accordée et en vertu des traditions universitaires que je m'exprime.

 

Ceci étant dit, comme les étudiants, ce site reste perpétuellement en cours de formation. Je vous sais ainsi gré de votre bienveillante compréhension !

 

Elodie DERDAELE, MCF de droit public à l'Université de Lorraine, membre de l'IRENEE.

Accès direct à la Constitution

Liste des conférences

 

1. L'avènement de la Ve République

2. Les révisions

3. Les modes de démocratie directe

 
 

4. Le statut présidentiel

5. Les pouvoirs présidentiels

6. La prépondérance présidentielle

 
 
 

7. Le gouvernement et le Premier ministre

8. La répartition des domaines de compétence

 
 
 

9. Les parlementaires

10. L'organisation des deux chambres

11. Le domaine de la loi et des résolutions

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Précisons pour les étudiants que le site, bien que non exhaustif, est plus complet que le cours. Or ce qui compte pour les examens ce sont bien les conférences dispensées en amphithéâtre ainsi que les travaux dirigés. Toutefois cela ne les empêche pas d'approfondir leurs connaissances à travers ce site... Il est fait pour cela.
 
MENTIONS LEGALES
webmaster : Elodie DERDAELE, 13 Place Carnot (Faculté de droit), 54 035 NANCY cedex
03 54 50 44 00
Hébergeur : 123siteweb.fr
Toldbodgade 31, 3.tv
1253 Copenhague K.
n° TVA DK33387164
Détenue par SimpleSite ApS TVA DK10079861

Voilà le programme ! Au travail et bon courage...

Elodie DERDAELE